Twitter FaceBook
Home
xfactor
juil
14
xfactor

p1030713 Nous voilà hors du truck à nouveau, désireux d’explorer les Himalayas par nous-même. Nous sommes dans la ville d’exil du Dalaï Lama, Mac Leod Ganj, depuis sa fuite de Lassa au Tibet, mais malheureusement nous n’avons pas eu la chance de le rencontrer et donc ce n’est pas son histoire que je vais vous raconter. Mac Leod Ganj est un village perché dans les montagnes à proximité de Dharamsalaa, au nord nord de l’Inde.

Les rues sont très étroites, ce qui n’empêche pas une circulation à double sens très fastidieuse et surtout sonore pour les piétons. Comme partout en Inde, le klaxon fait partie de la conduite des indiens à chaque instant. En dehors de cela la ville est bourrée de hippies, moines, touristes européens en visite pour étudier la religion, le tibétain ou se rendre volontaire pour donner des cours d’anglais. La plupart des résidents en revanche sont tibétains. En effet,vue la situation politique dans leurs pays beaucoup ont préférés fuir, comme Dolma.

Après une journée de visite passionnante, je décide d’aller me faire masser. Il y a des enseignes de massages tibétains à tous les coins de rue, je pense que ça en vaut le coup. Il n’y a pas de massages mixtes, j’ai donc la chance d’être accueillie par Dolma, la femme du propriétaire des lieux.

Pour une fois j’ai une réelle douleur dans le dos, sans doute due à mon sac à dos ou aux journées passées dans le car enfin bref – je sais que Dolma n’est pas kiné mais elle demande donc elle à l’air de savoir de quoi elle parle. Nous démarrons et là, j’ai vécu une vrai séance de kiné plus qu’un massage, très énergétique mais malgré tout très relaxant et ma douleur envolée. Pendant une heure j’ai donc eu la chance de discuter avec cette tibétaine de 37 ans.

Dolma est arrivée à Mac Leod Ganj il y a 10 après 17 jours de marche dans les Himalayas, à souffrir du froid et de la faim avec une vingtaine d’autres tibétains. Elle n’était pas libre de travailler, de prier, de se déplacer ou elle le voulait. A 27 ans elle a donc quitté sa mère et des 3 sœurs pour venir tenter sa chance en Inde. Après ce douloureux périple elle est enfin arrivée ici, nourrie et soignée au centre d’accueil des Tibétains (tous les ans des centaines de personnes risquent toujours leur vie pour fuir le Tibet). Elle a ensuite rencontré son mari, de 10 ans son ainé, qui lui a appris l’art du massage. Elle l’a rejoint dans son affaire, lui donne des cours de massages aux étudiants étrangers (qui viennent très nombreux faire des stages de 1 mois pour s’essayer à l’art du massage) et elle masse les touristes. C’est en discutant avec ses clients qu’elle a petit à petit appris l’anglais, phonétiquement. Ensemble ils ont une fille qui a 7 ans, une seulement car avoir des enfants ça coûte cher «et c’est difficile» comme dirait Dolma.

Aujourd’hui Dolma semble heureuse et épanouie, indépendante et fière du chemin accomplie mais sa famille lui manque terriblement et elle ne sait même pas quand elle va pouvoir les revoir. Elle a les moyens de se payer le voyage, mais elle ne peut plus rentrer au Tibet elle a fuit…

Cette rencontre ainsi qu’une passionnante visite du musée du Tibet m’ont sensibilisés sur le problème toujours existant et non résolu de l’occupation chinoise au Tibet. Mais à mon niveau que faire? En parler je ne vois que ça. Alors je ne dirai qu’une chose pour conclure : FREE TIBET !

MC LEOD GANJ_INDE_11 juin 2010

Julie

xfactor
16:47
xfactor

2 Responses to “Rencontre avec … Dolma”

  1. Brigitte T dit :

    Excellente conclusion et longue vie à Dolma et à sa famille !

  2. Warren Coudert dit :

    Ma chère Pauline, Je orofite d’un passage à Lyon pour t »écrire ce petit mot en réponse au récit de ta rencontre avec Dolma, trés intéressant ton récit. Je viens de recevoir ta carte d’Hanoi et j’ai du y regarder à deux foius pour m’assurer que la photo était bien de Hanoî
    Je vois que tu ménes une aventure trés intéressante et que tu as l’air en pleine forme ( grâce à Dolma , )

    Je t’embrasse Dad

Ecrire un commentaire

Subscribe RSSxfactor
 
xfactor
profile
The Magic Bus Team
Bienvenue sur le blog de Julie, Pauline et Arthur.
Nous avons choisi de partir vivre en Australie, et plutôt que d'utiliser l'avion et de rater les pays survolés, nous avons préféré partir en bus.
Vous trouverez sur ce blog les récits de nos aventures de Londres à Sydney, de nos rencontres, toutes les photos et vidéos illustrant notre périple, qui vous permettront de suivre nos péripéties.
Bonne lecture...
En savoir plus
xfactor
Designed by Sijé Design