Twitter FaceBook
Home
xfactor
avr
17
xfactor

dsc_0015 Nous arrivons au Zugligeti Niche Camping de Budapest, côté Buda (Hongrie) sous la pluie.

Nous sommes à la lisière d’une forêt, à gauche d’un surprenant télésiège et l’entrée du camping est composée de 2 anciens wagons jaunes.

Une fois le bus manœuvré à l’intérieur, nous allons nous réfugier à l’accueil, un joli chalet en bois qui ne date pas d’hier.

p1000396

dsc_0012

La propriétaire des lieux, Marta, nous offre gracieusement des boissons pour nous réchauffer. Il est 15h.

Nous sommes tout de suite séduits par l’endroit, qui nous offre pour la première fois depuis le depuis de l’expédition le confort d’une pièce chauffée, accueillante et qui semble chargée d’histoire. De grandes photos d’une ancienne gare sur les murs, une paire de ski de 40 ans d’âge, une vieille cheminée. Mais qu’était cet endroit avant de devenir un camping ? Marta nous répond.

dsc_0010

dsc_0011

Marta est une femme roumaine d’une cinquantaine d’années, qui vit en Hongrie depuis 19 ans.  Elle préfère donc qu’on la considère comme Hongroise de la Roumanie. Sa famille est en Roumanie et lui manque, elle n’a que peu d’occasions de les voir. Elle nous répond en français, langue qu’elle a appris à l’école. Au premier abord c’est une femme qui paraît dure, ses traits sont marqués par le poids des années de travail, mais très vite nous la découvrons courageuse et généreuse. Elle travaillait dans l’hôtellerie avant de reprendre ce camping il y a 3 ans. Les lieux sont ouverts été comme hiver, mais la majorité des visiteurs viennent en période de fêtes, et l’été le camping est peuplé de jeunes italiens et français. Elle travaille 7j/7. Accompagnée de son employée depuis 3 ans -une femme un peu plus agée-  Marta fait tourner le camping, les sanitaires, le bar, le restaurant…Mais elle ne vit pas sur place.

Le Zugligeti Niche Camping existe depuis 1986. Il donne une seconde vie à cet ancien terminus du Tram 58, fermé à l’époque par l’Ancien Régime , qui – comme le dit Marta dans un français assez bon -  « ne faisait pas comme aujourd’hui ».

Le téléphérique que nous apercevons à l’entrée du camping a un siècle, et servait à l’époque de remonte pente pour les skieurs. Mais les lieux ne sont plus adaptés pour le ski de maintenant. Le panorama en haut est assez exceptionnel nous dit-elle.

Marta est un peu timide, nous n’osons pas aller plus loin. Nous la remercions vraiment pour son temps, son accueil, et nous repartons enrichis d’une première rencontre qui est de bonne augure pour la suite de notre expédition.

Julie


xfactor
15:02
xfactor

One Response to “Rencontre avec … Marta”

  1. [...] au traditionnel montage de tente pour nous réfugier à la réception où Marta (voir article « Rencontre avec … Marta ») nous offre un verre de bienvenue. L’endroit est chaleureux et nous sommes au sec. En fin de [...]

Ecrire un commentaire

Subscribe RSSxfactor
 
xfactor
profile
The Magic Bus Team
Bienvenue sur le blog de Julie, Pauline et Arthur.
Nous avons choisi de partir vivre en Australie, et plutôt que d'utiliser l'avion et de rater les pays survolés, nous avons préféré partir en bus.
Vous trouverez sur ce blog les récits de nos aventures de Londres à Sydney, de nos rencontres, toutes les photos et vidéos illustrant notre périple, qui vous permettront de suivre nos péripéties.
Bonne lecture...
En savoir plus
xfactor
Designed by Sijé Design